Circuit 7 : Iran du sud-est, de l’île de Qeshm à la province de Kerman2018-09-10T10:45:31+00:00

7. L’Iran du sud-est, de l’île de Qeshm à la province de Kerman

île de Qeshm – Bandar-Abbas – Minab – Jiroft – Bam – Rayen – Mahan – désert du Lut – Rafsanjan – mine de cuivre / turquoise de Shahr-e Babak – Kerman – Téhéran.

11 jours / 10 nuits

Introduction

Ce programme comprend la visite de l’île de Qeshm et de son surprenant patrimoine naturel sur la côte du Golfe persique, en pays arabophone, avant la remontée vers la ville de Kerman, en passant par le célèbre site archéologique de Jiroft ainsi que les forteresses de Bam et Rayen. Nous aurons également la chance d’aller contempler le très beau désert du Lut, récemment inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco. Nous avons enfin pu également négocier avec la mine de cuivre et turquoise de Shahr-e Babak / Midouk, la visite de ses infrastructures, ouvrant une perspective intéressante sur le monde industriel contemporain.
Carte du programme n° 7

Introduction

Ce programme comprend la visite de l’île de Qeshm et de son surprenant patrimoine naturel sur la côte du Golfe persique, en pays arabophone, avant la remontée vers la ville de Kerman, en passant par le célèbre site archéologique de Jiroft ainsi que les forteresses de Bam et Rayen. Nous aurons également la chance d’aller contempler le très beau désert du Lut, récemment inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco. Nous avons enfin pu également négocier avec la mine de cuivre et turquoise de Shahr-e Babak / Midouk, la visite de ses infrastructures, ouvrant une perspective intéressante sur le monde industriel contemporain.
Carte du programme n° 7
symbole 7

Le Voyage,

jour après jour

Arrivée à Téhéran par vol direct depuis Paris. Nous passerons la nuit à l’hôtel Ibis près de l’aéroport international Imam Khomeini.

Transfert matinal vers l’aéroport dédié aux liaisons intérieures (aéroport Mehrabad).

Vol en direction de Bandar-Abbas. Transfert de l’aéroport de Bandar-Abbas vers le port afin de prendre la navette maritime en direction de Qeshm. La traversée dure un peu plus d’une heure.

Arrivée dans la matinée sur l’île de Qeshm, la plus grande des îles du Golfe persique. En cours de transformation en raison de plans de développement ambitieux pour cette zone économique spéciale (zone franche) avec supermarchés et tourisme balnéaire, Qeshm reste une île où la majorité de la population vit dans des petits villages posés sur le sable et disséminés autour de l’île dont le centre est occupé par de hautes falaises calcaires.

Cette journée et celle du lendemain (jour 3) seront réservées à la découverte de l’intéressant patrimoine naturel, historique et ethnographique de la plus grande île du Golfe persique.

Nous logerons dans la maison traditionnelle d’un ancien marchand du village de Suza, superbement restaurée (douches et toilettes collectives) et à 5 min à pied de la plage, que nous louerons complètement durant ces deux jours passés sur l’île. Nous y ferons l’expérience de la cuisine et de la musique propres à l’île de Qeshm.

Après notre installation, nous commencerons notre exploration de l’île par la Vallée des étoiles (darrehye setaregan), un intéressant site géologique à proximité de la ville de Qeshm, un important port sur le Golfe persique ainsi qu’une destination touristique appréciée des Iraniens, où nous visiterons la forteresse portugaise remontant au 16ème siècle ap. J.-C.

Dans l’après-midi, nous aurons l’occasion de voir un atelier de construction de lenj, ces bateaux toujours assemblés selon des techniques traditionnelles et assurant une grande partie du commerce entre l’île et les deux côtes du Golfe persique, avant d’arriver à la petite ville de Laft où l’urbanisme et l’architecture propres à l’île de Qeshm ont pu être préservés. Il sera alors l’occasion d’utiliser de petite embarcations afin d’aller visiter la mangrove de Hara et son intéressante diversité ornithologique.

Retour à la maison éco-loge de Suza en fin d’après-midi où nous goûterons à la cuisine locale.

Cette journée sera consacrée à la visite de l’ouest de l’île, plus sauvage et moins peuplée.

Nous irons tout d’abord sur la côte sud à darreh shuri (la vallée salée), afin d’observer les superbes effets de l’érosion dans un came lunaire. A peu de distance sont également situées deux intéressantes grottes de sel (ghar-e namak).

En traversant l’île pour aller sur la côte nord, nous nous arrêterons à Tabl pour déjeuner dans l’éco-restaurant d’un ancien capitaine de bateau.

Nous verrons enfin dans l’après-midi la vallée des statues (darreh tandisha) et surtout la superbe gorge Chahkuk, un lieu unique sur terre mélangeant érosion et faille tectonique.

Avant le coucher du soleil, nous irons nous tremper les pieds devant l’île Naz à proximité de Suza, connue pour être accessible ou inatteignable selon la marée.

Retour à la maison éco-loge de Suza.

Retour en bateau à Bandar-Abbas.

Bandar-Abbas est le principal port iranien sur la côte du Golfe persique. Sa fondation remonte au début du 17ème siècle, quand après avoir chassé les Portugais du Golfe persique avec l’aide des Anglais, le grand souverain safavide Shah Abbas I décida la fondation d’un grand port iranien sur le Golfe persique. De ce passé glorieux ne restent cependant que peu de vestiges dans la ville actuelle. Nous nous arrêterons tout d’abord dans le musée d’ethnologie et d’archéologie de la province d’Hormozgan, présentant un intéressant panorama des communautés peuplant la côte ainsi que des découvertes archéologiques réalisées dans la région.

Avant de quitter Bandar-Abbas, nous ferons également un détour dans le marché aux poissons, bazar pittoresque et principal lieu de vente des pêcheurs de la ville.

En quittant Bandar-Abbas, nous irons à Abshurak pour rencontrer un musicien mystique jouant d’un surprenant instrument. Nous pourrons apprendre avec lui les étapes rituelles de sa fabrication avant de goûter à la cuisine locale dans ce village.

Après avoir passé Minab (1h30 de route depuis Bandar-Abbas), l’ancienne Hormoz, nous poursuivrons ensuite notre route en direction de Jiroft (4h/4h30 de route), en nous arrêtant dans le village de Deh Kahan, avec sa palmeraie et son orangeraie.

Arrivée à Jiroft dans la soirée, où nous dormirons dans l’hôtel Naji.

La matinée sera consacrée à la découverte de la brillante civilisation de l’Age du Bronze (3ème millénaire av. J.-C.) récemment découverte dans la vallée de Jiroft, notamment célèbre pour sa production de luxe de vases en pierre noire (chlorite) retrouvés par les archéologues depuis la Syrie jusqu’à l’Indus. La vallée de Jiroft correspondait alors probablement au puissant Etat de Marhashi, qui entretenait de nombreuses relations diplomatiques et commerciales avec la Mésopotamie relatées notamment dans certaines tablettes cunéiformes.

Nous visiterons tout d’abord les deux grands tells archéologiques situés dans le village de Konar Sandal, à 30 km au sud de Jiroft (tells nord et sud), avant de nous arrêter dans le remarquable petit musée archéologique de Jiroft, regorgeant d’objets en chlorite du 3ème millénaire av. J.-C.

La richesse de la civilisation de Jiroft était probablement basée sur la production agricole, comme c’est toujours le cas aujourd’hui. Nous aurons la chance de faire connaissance avec les techniques agricoles locales dans l’une des unités dépendant du département d’agriculture de l’Université de Jiroft. Puis, si les conditions le permettent, nous pourrons également visiter la petite université provinciale de Jiroft, occasion de nous familier avec le système éducatif iranien.

Nous partirons dans l’après-midi en direction de Bam (2h30 de route depuis Jiroft) et visiterons en fin de journée une exploitation dans l’immense palmeraie autour de la ville.

Nuit à l’hôtel Azadi de Bam

Bien que fortement endommagée par le tremblement de terre de 2003, les travaux de restauration menés depuis lors, ont permis à la Citadelle de Bam de renaître de ses cendres et de rouvrir ses portes aux visiteurs. Seules les périodes d’occupation les plus récentes (époque safavide et qadjar) étaient finalement bien connues pour cette forteresse protégeant les confins orientaux de la Perse, mais les destructions dues au tremblement de terre ont permis aux archéologues de se pencher de plus près sur les niveaux les plus anciens, permettant de conclure que sa fondation remontait probablement à l’époque parthe, il y a quelques 2000 ans !

Nous partirons ensuite en direction de Kerman et nous arrêterons tout d’abord à Rayen (1h30 à 2h depuis Bam), célèbre également pour sa cité fortifiée construite en pisé remarquablement bien conservée, remontant probablement à l’époque sassanide et occupée jusqu’au 19ème siècle.

Avant d’arriver à Kerman, nous ferons une dernière halte à Mahan (1h de route depuis Rayen), célèbre pour un très beau jardin du 19ème siècle, le Bagh-e Shahzadeh (le jardin du Prince), que s’est fait construire le gouverneur qadjar de la province, ainsi que pour le tombeau d’un important maître spirituel soufi, Shah Nematollah Vali, mort à Mahan en 1431 et initiateur d’un ordre soufi toujours bien vivant à l’heure actuelle (Nematollah Valieh).

Nous atteindrons Kerman dans la soirée, où nous resterons 3 nuits à l’hôtel Akhavan ou Jahangardi.

Nous passerons toute cette journée à l’est de Kerman, dans l’oasis de Shahdad (2h de route depuis Kerman) et la frange occidentale du fascinant désert du Lut, récemment classé au Patrimoine mondial de l’Unesco en 2016.

Départ matinal de Kerman et arrivée à Shahdad, oasis en bordure du désert du Lut, où s’est notamment développée au 3ème millénaire une importante civilisation de l’Âge du Bronze, dont les vestiges affleurent toujours à la surface actuelle.

Nous poursuivrons notre route jusque dans les kaluts, à la bordure occidentale du désert du Lut, où souffle continuellement dans la même direction un vent très fort ayant sculpté la surface du désert sous la forme de terrasses de grès émergeant des dunes de sable. Nous passerons une grande partie de notre journée dans ce fantastique paysage avant de rentrer dans l’après-midi vers Kerman.

Nuit à Kerman

Cette journée nous amènera cette fois-ci à l’ouest de Kerman, avec un premier arrêt à Rafsanjan où nous pourrons visiter la maison d’époque qadjar de Haj Ali Aqa et ses 86 pièces, dont la restauration vient juste d’être achevée. Rafsanjan est également le principal centre de production de la pistache dans le monde, ce qui nous donnera l’occasion, si la saison le permet, de découvrir la culture de ce fruit typiquement iranien.

Nous poursuivrons notre route en direction de Shahr-e Babak pour découvrir tout d’abord les habitats troglodytes de Meymand avant d’avoir le privilège de visiter la mine de cuivre et turquoise (l’une des trois mines de turquoise en Iran) de Midouk. Nous aurons également l’occasion de découvrir le travail de taille de la turquoise dans un atelier de la ville de Shahr-e Babak

Retour dans la soirée à Kerman (3h de route depuis Shahr-e Babak). Nuit à Kerman.

Cette dernière journée à Kerman sera consacrée à la visite de la ville. Probablement fondée à l’époque sassanide, la ville ne présente cependant principalement que des vestiges d’époque islamique. Kerman est notamment connu pour son très long bazar, comprenant notamment le complexe de Ganj Ali Khan, le gouverneur de la ville au 17ème siècle, ainsi que la mosquée du Vendredi remontant principalement au 15ème siècle. Nous en profiterons pour déjeuner dans le célèbre hamman du Vakil, hammam du 19ème siècle situé au milieu du bazar et reconverti depuis plusieurs années comme célèbre restaurant et maison de thé.

Comme Yazd, Kerman accueille également une importante population zoroastrienne, et nous saisirons donc cette occasion pour aller au temple du feu local (ateshkadeh), afin de rencontrer notamment le mowbed s’occupant de la communauté zoroastrienne locale.

Visite du musée Bagh-e Harandi, où nous aurons de nouveau l’occasion d’admirer les importants vestiges de l’Âge du Bronze des sites de Jiroft et Shahdad.

Nous terminerons la journée par la découverte d’un artisanat traditionnel de la ville de Kerman, le pateh. Il s’agit d’un travail de broderie avec lequel nous serons initiés par une artiste locale, Mitra Moinzadeh, qui nous recevra dans son atelier.

Vol dans la soirée vers Téhéran. Arrivée à l’aéroport Mehrabad et transfert vers un hôtel du centre-ville (hôtel Howeyzeh ou Enqelab).

Cette dernière journée de voyage sera réservée à Téhéran, ville de 15 millions d’habitants et capitale de l’Iran depuis la fin du 18ème siècle. Pensé pour des personnes déjà venues une première fois en Iran, ce voyage vous amènera vers des lieux moins célèbres de la capitale tel le très beau musée Reza Abbassi regroupant une intéressante série de vaisselles en métal précieux d’époque achéménide et sassanide ainsi qu’une superbe collection de miniatures persanes (dont de très belles pages décorées du Shah Name de Ferdowsi). Nous poursuivrons avec le surprenant Musée d’art Contemporain commandité par l’impératrice Fara Pahlavi et inauguré en 1977, peu de temps avant le déclenchement de la Révolution Islamique.

Dans l’après-midi, nous terminerons notre voyage dans le nord de la capitale, avec le très joli bazar de Tajrish, plein de couleurs, d’arômes et d’animation.

En fin de journée, transfert à l’hôtel Ibis, à côté de l’aéroport international Imam Khomeini.

Vol retour direct vers Paris.

Ce voyage vous intéresse ?

Clickez ici pour demander un devis
symbole 7

Nous contacter

Adresse :

L’Iran des Rêves,
n° 207, boulevard Mirdamad,
Téhéran, Iran
Code postal: 19395164


Tel:
0098 912 012 41 39


Dernières Nouvelles

error: Includes Copyrighted content !