Circuit 8 : L’Iran du nord-ouest, de Tabriz à Kermanshah2018-09-10T10:45:31+00:00

8. L’Iran du nord-ouest, de Tabriz à Kermanshah

Tabriz – Ardabil – Kaleybar – Jolfa – Khoy – Salmas – Ourmieh – Maragheh – Takht-e Soleiman – Sanandaj – Kermanshah – Bisotoun – Téhéran.

14 jours / 13 nuits

Introduction

Ce périple dans les régions azéri puis kurde, près de la frontière arménienne, nous amènera à voir l’important patrimoine de la ville de Tabriz, le sanctuaire de sheikh Sefi od-Din à Ardabil, ainsi que le patrimoine chrétien arménien avec les églises St Stepanos et St Thaddeus. Nous visiterons également d’importants sites de l’antiquité iranienne, tels le temple du feu de Takht-e Soleiman, les importants bas-reliefs de Taq-e Bostan ou bien l’inscription de Darius I à Bisotoun avant une dernière étape dans l’Iran contemporain, à Téhéran.
Carte du programme n° 8

Introduction

Ce périple dans les régions azéri puis kurde, près de la frontière arménienne, nous amènera à voir l’important patrimoine de la ville de Tabriz, le sanctuaire de sheikh Sefi od-Din à Ardabil, ainsi que le patrimoine chrétien arménien avec les églises St Stepanos et St Thaddeus. Nous visiterons également d’importants sites de l’antiquité iranienne, tels le temple du feu de Takht-e Soleiman, les importants bas-reliefs de Taq-e Bostan ou bien l’inscription de Darius I à Bisotoun avant une dernière étape dans l’Iran contemporain, à Téhéran.
Carte du programme n° 8
symbole 8

Le Voyage,

jour après jour

Arrivée à Tabriz après une escale à Istanbul.

Transfert vers l’hotel Gostaresh où nous resterons deux nuits.

Capitale de l’Azerbaïjan iranien, Tabriz était une importante étape sur la route de la Soie, comme en témoigne son important bazar historique. Nous resterons toute la journée dans cette ville au caractère indépendant bien marqué, illustré par son rôle dans la Révolution Constitutionnelle iranienne de 1908, et où l’on parle une langue turcophone, l’Azéri. Nous visiterons notamment le Musée d’Azerbaïjan, qui regroupe les principales découvertes archéologiques faites dans la région et la célèbre Mosquée Bleue, construite au 15ème siècle par Jahan Shah alors que Tabriz était la capitale de la Tribu du Mouton Noir. Son décor calligraphié et ses mosaïques explique le surnom de cette mosquée, la turquoise du monde musulman.

Nous terminerons cette journée par le parc Shah Goli ou El Goli (le bassin du roi), où au milieu d’un bassin un pavillon d’agrément a été construit à l’époque qadjar. C’est également là que se donnent rendez-vous chaque soir les Tabrizis lorsqu’ils veulent sortir.

En direction d’Ardebil, nous ferons une première halte à Sarab et son musée des Nomades avant de visiter Kazaq pour profiter de la fraicheur de ce petit village situé sur les pentes du volcan Sabalan.

Ardébil est réputé pour le magnifique mausolée de Sheikh Safi- od Din, le fondateur de la dynastie safavide, et pour lequel les souverains de cette dynastie ont construit entre le 16ème et le 18ème siècle des joyaux d’architecture dont le Chini khaneh, la salle où Shah Abbas I présentait son importante collection de porcelaines de Chine.

Nous passerons la nuit à Ardebil.

Peu après notre départ d’Ardebil, notre première halte nous amènera à Shahar Yeri, où un petit temple étrange accueille plus de 300 stèles anthropomorphes, toutes portant une épée.

A Meshkin Shahr, nous visiterons la forteresse de la ville remontant à l’époque sassanide ainsi que la tour funéraire du maître spirituel soufi, Sheikh Heydar.

Poursuivant notre route à travers les superbes paysages du Zagros, nous nous arrêterons à Ahar, une petite ville valant le détour à cause du mausolée d’époque ilkhanide de Sheikh Shahab ud-Din Ahari et de sa petite mosquée du Vendredi.

Nous atteindrons Kaleybar dans la soirée. Nuit à l’hôtel Anza 3*.

Nous grimperons dans la matinée à l’assaut de la forteresse de Kaleybar, où s’est réfugié au 10ème siècle Babak Khorramdin, un chef iranien ayant lancé un mouvement de résistance au califat abbasside. A proximité, nous aurons l’opportunité de rencontrer une communauté nomade dans le petit village d’Oba.

Sur la route en direction de Jolfa, nous longerons la rivière Araxe, qui sert de frontière avec l’Azerbaïjan et l’Arménie tout en visitant le pont de Khodafarin ainsi que les villages d’Oshtubin et Kordasht.

Nous parviendrons en fin de journée à Jolfa, où nous passerons la nuit à l’hôtel Tourist Inn 2*.

Jolfa est le bastion des Arméniens d’Iran. Cette journée sera consacrée à la visite de deux importants complexes religieux arméniens implantés dans de magnifiques paysages, avec tout d’abord, au fond d’une vallée encaissée le long de l’Araxe le Monastère Saint Stépanos remontant au 9ème siècle ap. J.-C. et restauré à l’époque safavide.

L’église Saint-Thaddeus ou église noire, est la seconde principale attraction du patrimoine religieux arménien de la région. Construite au 7ème siècle ap. J.-C. dans un intéressant paysage minéral, elle surprend par la bichromie de ses pierres.

Nous atteindrons Khoy en fin de journée. Nuit à l’hôtel Tourist Inn 2-3*.

Khoy joua un important rôle dans les incessantes guerres entre les Ottomans et les Safavides. La darvazah sangi et le bazar sont des vestiges appartenant à cette époque alors que la mosquée Motaleb Khan et la tour funéraire de Shams-i Tabrizi, l’étincelle spirituelle de Roumi, remontent à des époques plus anciennes.

En direction d’Urmieh, nous aurons l’occasion de longer le lac du même nom, le 6ème plus grand lac d’eau salée du monde, stérile pour cette raison. Nous nous arrêterons à Salmas pour voir l’intéressant bas-relief sassanide du 3ème siècle ap. J.-C., représentant Ardeshir I et son fils héritier Shapour I.

Nuit à Urmieh, dans l’hôtel Inn 3*.

Visite d’Urmieh dans la matinée et de sa mosquée du Vendredi qui, bien que remontant principalement à l’époque seldjoukide, présente un superbe mirhab d’époque ilkhanide. Nous visiterons également le mausolée Se Gonbad, la belle église St-Marie ainsi que le bazar construit à la fin du 18ème siècle.

Sur la route en direction de Maragheh, nous nous arrêterons à Tepe Hasanlu, important site archéologique occupé entre le 6ème millénaire av. J.-C. et le 3ème siècle ap. J.-C. Les niveaux de l’Âge du Fer sont particulièrement importants, où les plus anciennes salles hypostyles retrouvées en Iran ont pu paradoxalement être conservées grâce à l’incendie provoqué par des assaillants.

Arrivée à Maragheh, au pied du Mont Sahand, et nuit à l’hôtel Darya 4*.

Nous passerons la matinée à Maragheh, célèbre pour l’observatoire astronomique construit par le souverain mongol Hulagu Khan, le fondateur de la dynastie ilkhanide, pour le grand savant iranien Nasr od-Din Tusi. Ulug Beg, le petit-fils de Tamerlan, s’inspirera de cet établissement 200 ans plus tard, pour fonder son observatoire à Samarkand. Les tables astronomiques composées à Maragheh et Samarkand seront reprises par la suite par les savants occidentaux.

Maragheh conserve également 4 importantes tours funéraires construites entre les 11ème et 13ème siècles ap. J.-C. : le Gonbad-e Sorkh, le Gonbad-e Arqala, le Gonbad-e Kabul et le Gonbad-e Ghaffariyeh.

Nous partirons ensuite en direction du sud, en faisant halte à Bonab et son intéressante mosquée du Vendredi, avant d’arriver à Takab en fin de journée.

Nuit à l’hôtel Renji 3*.

La matinée sera réservée à la visite d’un des sites importants de l’antiquité iranienne, Takht-e Soleiman (Unesco). Edifié sur un volcan, une enceinte de 1200 m de long accueille un important complexe cultuel d’époque sassanide, avec notamment l’un des 3 grands temples du feu de l’empire, Atur-i Gushnasp, réservé à la caste militaire et auprès duquel tout prétendant au trône devait se rendre en pèlerinage avant son couronnement. Le site a de plus fait l’objet d’intéressantes restaurations et modifications à l’époque ilkhanide (13-14ème siècle).

Nous entrerons progressivement dans l’après-midi dans le Kurdistan iranien, en nous arrêtant tout d’abord à la forteresse de Qamechaqaï puis à Bijar et son intéressant bazar historique.

Arrivée à Sanandaj, capitale de la province du Kurdistan iranien, et nuit à l’hôtel Inn 3*

Réputé pour son artisanat (production de tapis, tannage du cuir, minoterie de riz, raffinage du sucre, artisanats du bois et du métal, tissage du coton et coutellerie), nous visiterons à Sanandaj la mosquée du Vendredi d’époque qadjar  et ses précieuses décorations ainsi que le bazar d’époque safavide avant de nous arrêter au musée Khaneh-ye Kord, où nous aurons l’occasion de découvrir la culture kurde. Nous visiterons enfin le Musée de la ville, conservant d’importants vestiges archéologiques de la région, dont le célèbre trésor de Ziwiyeh.

Nous continuerons dans l’après-midi en direction de Kermanshah, cité fondée au 4ème siècle ap. J.-C. et point de passage obligé pour les Shiites iraniens se rendant en pèlerinage sur les lieux saints situés en Iraq. Nous aurons l’occasion de visiter ici un intéressant tekkieh du 19ème siècle (tekkieh Moaven ol-Molk), ainsi que bien sûr Taq-e Bostan où, dans un très joli cadre, 3 importants bas-reliefs sassanides ont été sculptés dans la falaise de la montagne.

Nuit à l’hôtel Parsian de Kermanshah.

Nous partirons dans la matinée en excursion à Bisotoun, où nous aurons l’occasion notamment de voir le très important bas-relief de victoire de Darius I (Unesco), relatant sa prise de pouvoir en 522 av. J.-C.

Nous reviendrons ensuite à Kermanshah où nous prendrons dans l’après-midi un vol en direction de Téhéran.

Transfert depuis l’aéroport Mehrabad vers l’hôtel Howeyzeh ou Enqelab.

Cette dernière journée de voyage sera réservée à Téhéran, ville de 15 millions d’habitants et capitale de l’Iran depuis la fin du 18ème siècle. Pensé pour des personnes déjà venues une première fois en Iran, ce voyage vous amènera vers des lieux moins célèbres de la capitale tel le très beau musée Reza Abbassi regroupant une intéressante série de vaisselles en métal précieux d’époque achéménide et sassanide ainsi qu’une superbe collection de miniatures persanes (dont de très belles pages décorées du Shah Name de Ferdowsi). Nous poursuivrons avec le surprenant Musée d’art Contemporain commandité par l’impératrice Fara Pahlavi et inauguré en 1977, peu de temps avant le déclenchement de la Révolution Islamique.

Dans l’après-midi, nous terminerons notre voyage dans le nord de la capitale, avec le très joli bazar de Tajrish, plein de couleurs, d’arômes et d’animation.

En fin de journée, transfert à l’hôtel Ibis, à côté de l’aéroport international Imam Khomeini.

Vol retour direct vers Paris.

Ce voyage vous intéresse ?

Clickez ici pour demander un devis
symbole 8

Nous contacter

Adresse :

L’Iran des Rêves,
n° 207, boulevard Mirdamad,
Téhéran, Iran
Code postal: 19395164


Tel:
0098 912 012 41 39


Dernières Nouvelles