Comment s’habillent les femmes en Iran ?

Les coutumes de chaque région, ville ou village présentent généralement un grand intérêt touristique. Mais la façon dont les femmes s’habillent a toujours fait l’objet de nombreuses variantes et débats tout au long de l’histoire. Les habits des femmes dissent beaucoup du système politique d’une société et de ce point de vue-là, l’Iran a durant le dernier siècle de brutaux changements, passant d’une campagne de dévoilement obligatoire pour les femmes dans les espaces publics menée dans les années 1930 à l’époque de Reza Shah, à une liberté de sortir couverte ou pas dans les années 1950 à 1970 à l’époque de son fils, le dernier Shah d’Iran, avant de basculer dans la République Islamique et l’obligation légale pour les femmes de porter le hijab et sortir couvertes à partir du début des années 1980.

un groupe de femmes iraniennes dans une galerie d’art

Donc si vous êtes une femme souhaitant voyager en Iran, il est fort possible que vous vous posiez de nombreuses questions sur la façon dont vous devez vous habiller dans le pays. J’ai pour cela écrit ce blog afin de vous répondre, de démythifier ce sujet sur lequel j’ai pu lire de nombreuses erreurs et imprécisions, tant ce qui concerne le vêtement des femmes que le comportement à respecter en public.

Du point de vue du vêtement, on peut classer les Iraniennes en deux grandes catégories. Les femmes conservatrices et religieuses ou travaillant pour l’Etat (les fonctionnaires) d’un côté, et de l’autre, la grande majorité des femmes, beaucoup moins strictes en ce qui concerne le hijab.

Il est donc très commun de voir dans les rues des villes iraniennes des femmes totalement couvertes, sauf le visage bien sûr, par un vêtement généralement de couleur noire et appelé chador, et des femmes portant des tuniques, parfois ouvertes et moulantes, qu’elles complètent par un foulard porté de manière assez relâchée sur leur tête.

une touriste posant pour la photo portant le tchador traditionnel dans la mosquée rose

En ce qui concerne les touristes et étrangers de passage en Iran, il y a de plus une très grande tolérance à leur encontre, qui ne s’applique pas aux femmes iraniennes. Cela veut dire que l’on ne vous dira rien si vous ne portez pas de tunique ou chemise masquant les fesses. Seuls un vêtement à manches longues (et encore…) et un pantalon normal ou une jupe descendant jusqu’aux chevilles feront parfaitement l’affaire, ainsi qu’un voile porté de manière très décontractée sur l’arrière de la tête (d’où l’intérêt du chignon…). Vous serez rapidement remarquée comme une touriste c’est sûr ! Mais vous pourrez une fois en Iran également vous acheter ce que les jeunes Iraniennes portent généralement, une longue tunique aux couleurs vives et parfois assez moulante appelé en persan manto (d’après le mot français manteau) auquel vous vous devrez bien sûr d’assortir votre foulard.

Changeons de sujet. L’Iran, comme de nombreux autres pays de la région, consomme beaucoup de cosmétiques. Les étrangers sont généralement surpris de voir les quantités de maquillage utilisé par les Iraniennes pour orner la seule partie de leur corps finalement vraiment visible : leur visage. Le maquillage est donc parfaitement autorisé en Iran, ce dont abusent certaines femmes d’après moi, s’enlaidissant plus qu’elles ne s’embellissent. Mais ceci est une question d’appréciation personnelle bien sûr.

J’ai pu tout lire quant aux femmes et aux cigarettes. De nombreuses voyageuses m’interrogent à ce sujet : peuvent-elles fumer dans la rue ? Et la réponse est OUI !! D’un point de vue légal, rien n’interdit aux femmes de fumer chez elles ou dans la rue, bien que vous ne verrez pas beaucoup de femmes, ou d’hommes d’ailleurs, le faire dans la rue. Je pense que la consommation de cigarettes est moins élevée en Iran qu’en France par exemple.

Vous le verrez, les Iraniennes peuvent travailler ou conduire une voiture (elles le font de manière beaucoup plus sûre que les hommes d’ailleurs…). Mais il est à noter que les Iraniennes n’ont théoriquement pas le droit de faire du vélo ou conduire une moto en public (en théorie bien sûr, puisque vous pourrez bien sûr voir quelques Iraniennes à vélo). A ce sujet, il y a des zones de tolérance, notamment pour les étrangères et voyageuses. Je connais ainsi de nombreux cas d’étrangères ayant parcouru l’Iran à vélo ou en moto et pour lesquelles leur voyage s’est parfaitement bien déroulé (faites attention néanmoins au comportement des Iraniens sur la route…).

Ainsi si vous souhaitez venir voyager seule en Iran, l’Iran n’est pas un pays plus sûr ou dangereux qu’un autre, et vous vous devrez donc d’observer les quelques règles de prudence de base universelles, notamment si vous êtes invitée quelque part ou en montant dans un véhicule. Néanmoins, si vous êtes une femme voyageant seule ou avec d’autres amies dans le pays, vous verrez que l’hospitalité iranienne fait que la population cherche généralement à protéger et choyer ses visiteurs étrangers, surtout les femmes notamment, souhaitant qu’ils ramènent chez eux une image de l’Iran autre que celle véhiculée généralement par les médias. Donc si vous vous intéressez à l’histoire et à la culture, si vous êtes fasciné/es par un riche passé et un présent intrigant, l’Iran représente un excellent choix !

Si vous aviez d’autres questions sur la manière de s’habiller ou la façon de voyager seule en Iran en tant que femme, n’hésitez pas à m’écrire à cette adresse :

maryam.mohammadi@iranreve.com

2019-01-27T08:22:02+00:00

Nous contacter

Adresse :

L’Iran des Rêves,
n° 207, boulevard Mirdamad,
Téhéran, Iran
Code postal: 19395164


Tel:
0098 912 012 41 39


Dernières Nouvelles

error: Includes Copyrighted content !